Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 17:09

AVERTISSEMENT Ces extraits datant de plusieurs années je serais ravie si vous pouviez me dire, et me prouver, que cela a changé!

 

"L'Ecole à la mode... palestinienne est extrait de Saba1-La Bête est revenue"Y.B 

"Ou pourquoi, alors que l’on attribue à Israël la responsabilité de créer de futurs martyrs, guidés par le désespoir, comment, dans la réalité, sont conditionnés les futurs shahids. Et cela commence dès qu'ils sont en âge de parler et de comprendre !

 

Ces textes sont extraits d’un dossier de l’Arche, n°515 (janvier 2001) et réalisé avec le B’nai B’rith de France. La rédaction de l'Arche nous prévient toutefois "qu'il ne s'agit pas de présenter les jeunes palestiniens comme une horde fanatisée suivant unilatéralement des mots d'ordre guerriers, mais on ne saurait pour autant rester aveugle à un phénomène qui est une véritable menace pour l'avenir car ignorer ce qui s'enseigne en ce moment même dans les écoles palestiniennes, ce serait faire le jeu des pires adversaires de la paix"


 Pour moi, ils sont d’autant plus instructifs qu'ils s’adressent à de jeunes enfants, à des adolescents, à l’esprit malléable et à qui il est d’autant plus facile de faire accroire que la cause de leurs malheurs se trouve de l’autre côté de la frontière. Tellement plus facile que de les éduquer, leur apprendre à réfléchir, s’interroger, étudier et se construire.

Ainsi les enfants palestiniens, avec qui, nous sommes censés construire un futur, sont embrigadés, élevés dans le culte de la mort, et leur devenir réduit à se faire exploser, entraînant avec eux des dizaines de victimes, civiles, innocentes ! Comment trouver avec eux le moindre dialogue !

 

959f1d26.jpgCe petit bonhomme, pauvre enfant victime lui aussi, n'a pas l'air de s'amuser et semble plutôt terrifié ! Dire que plus tard il se fera peut-être sauter parmi des civils, croyant trouver un paradis taillé sur mesure, où l'attendront 70 vierges, destinées à le récompenser de sa "bravoure"

 

Je rappelle au passage que les programmes scolaires palestiniens sont soutenus par... la communauté internationale ! complice par son laxisme de l’enchaînement de haine grandissante entourant Israël !

 

 

 

-------------------------------------------

 

« L’IMAGE  D’ISRAËL ET  DU JUIF DANS LES MANUELS

SCOLAIRES  DE  L’AUTORITE  PALESTINIENNE »

 

 

Quelques exemples:

Elèves de 7 ans :

 Etude de « Un poème sur la Palestine », par Mahmoud Al-Shalabi :

Pour moi, la promesse du martyre et de la Palestine est ma chanson.

De Jérusalem, je me ferai une échelle vers l’éternité.

Notre langue arabe, niveau 2, deuxième partie.P.51

 

Le maître doit exposer brièvement une réflexion sur la Palestine, par exemple :

Les coeurs arabes sont voués à la Palestine ; ils attendent le jours où ils seront capables de la libérer, d’expulser le voleur agresseur et de revenir à Jérusalem.

Livre du maître, Notre langue arabe, niveau 2.P.188

 

Elèves de 8ans :

 Etude du poème : « Nous sommes la jeunesse »

Nous sommes la jeunesse et l’avenir est à nous...

Nous marcherons malgré la mort

En avant, en avant.

Nous construisons, nous ne nous reposerons pas sur les autres,

Nous mourrons, mais nous ne serons pas humiliés...

Education  nationale palestinienne, niveau 3, p.70

 

Faire une phrase avec les mots suivants :

... meurt en martyr, défendre, notre héros, la patrie...

Notre langue arabe, niveau 3, première partie, P.8-9

 

Au tableau « Notre pays la Palestine. La carte recouvre la totalité du territoire israélien.

Education nationale palestinienne deuxième niveau, p.21

 

Elèves de 9 ans :

 La traitrise et la déloyauté sont des traits de caractère des Juifs ; c’est pourquoi il faut s’en méfier.

Education religieuse islamique, niveau 4, p.87

 

Ce que j’ai retenu de cette leçon :

Je crois que les Juifs sont les ennemis du Prophète et des croyants.

Education islamique, niveau 4, deuxième partire, p.67.

 

Elèves de 10 ans :

 Sache, mon fils, que la Palestine est ton pays... et que sa terre pure est abreuvée du sang des martyrs.

La carte qui accompagne ce passage contient, sous le nom de Palestine, la totalité du territoire isaraélien.

 

Exercice de grammaire :

Transformer le singulier en pluriel. Exemple : Martyr, martyrs.

Notre langue arabe, niveau 5, p.70

Dans la phrase suivante, trouvez le sujet  et le complément :

Le Djihad est un devoir religieux de tout Musulman et de toute Musulmane.

Notre langue arabe, niveau 5, p.167

 

Elèves de 11 ans :

 Exercice de grammaire :

Analyser :

4.d.Le combattant du Djihad est mort en martyr en défendant le sol de sa patrie.

Notre langue arabe, niveau 6, première partie, p.71

 

Rédaction :

1.Composer des phrases avec les termes suivants : le danger sioniste, a appelé au Djihad...

2.Ecrivez six lignes où vous expliquez à vos amis la haute valeur du Djihad pour Allah.

 

A la fin de la leçon, l’élève doit être capable :

- D’exposer le sujet « la valeur suprême du Djihad pour Allah », oralement en deux minutes

- D’exposer le sujet ci-dessus par écrit, sur trois à cinq paragraphes...

Respecter les combattants du Djihad et demander à Allah d’avoir pitié de ceux qui sont tombés.

Etre guidé par les combattants du Djihad qui (ont combattu) pour Allah.

Livre du maître. Notre langue arabe, niveau 6, p.62

 

Elèves de 12 ans :

Sujet de composition :

« Comment allons-nous libérer notre terre qui nous a été volée ? »

Utilisez les concepts quivants : Unité arabe, Vraie foi en Allah, Armes et munitions ultra-modernes, utilisation du pétrole et d’autres ressources naturelles précieuses en tant qu’armes dans la bataille pour la libération.

Notre langue arabe, niveau 7, première partie, p.15

 

Etude du poème « Mère » :

Mère, le départ est proche, prépare le linceul

Mère, je marche à la mort... Je n’hésiterai pas

Mère, ne pleure pas sur moi si je tombe

Car la mort ne m’effraie pas, et mon destin est de mourir en martyr.

Notre langue arabe, niveau 7, p.63

 

Elèves de 13 ans :

 Etude du poème « baïonnettes et torches » :

De ta main gauche tu tenais le Coran. Et dans ta main droite, une épée arabe... Aujourd’hui est le jour de ton mariage... Tu as vécu en homme libre, tu es mort en homme libre. Tu n’es pas mort, car Allah t’a pris en justice au paradis... Sans le sang, pas un seul centimètre ne sera libéré. Marchez donc, en criant « Allah est grand » ».

 

Compréhension :

Le poème contient les idées suivantes :

- Le martyr a défendu sa patrie avec courage, et a été tué glorieusement,

- La mémoire du martyr reste dans ce monde et dans le monde à venir

- La récompense du martyr  est le paradis.

Lectures et textes littéraires, niveau 8. p.134

 

Elèves de 14 ans :

 De l’expédition de Uhud et de l’épisode avec la tribu (juive) de Al-Nadir, il faut retenir un certain nombr d’enseignements :

La traitrise et la déloyauté sont des traits de caractère des Juifs ; il faut se méfier d’eux.

Education islamique, niveau 9,p.86-87

 

Lorsque les Juifs virent l’armée musulmane s’approcher, ils s’enfuirent dans leurs forteresses... Le messager d’Allah rejeta (leur demande) et exigea qu’ils se rendent à lui... Saad énonça la sentence : ... Les hommes (Juifs) seront mis à mort, les biens seront répartis, les femmes et les enfants seront  pris en captivité...

 

Leçon à retenir :

Il faut se méfier de la guerre civile que les Juifs tentent de fomenter, et de leurs complots contre les Musulmans.

Education islamique, niveau 9,P.92-94

 

 Elèves de 15 ans :

 Al Makhtar... était l’un des plus célèbres combattants du Djihad en Lybie contre les impérialistes italiens...

« Pourquoi avez-vous mené une guerre aussi acharnée contre le gouvernement italien ?

Parce que c’est ce que ma religion m’ordonne... »

Lectures et textes littéraires, niveau 10 p.99-105

 

Le martyre, c’est la vie.

Lectures et textes littéraires, niveau 10, p.171

 

L’élève devra acquérir les valeurs suivantes :

Combattre l’impérialisme sous ses diverses formes

Etre guidé par les actions des combattants arabes du Djihad

Livre du maître. Histoire arabe moderne  et problèmes ontemporains, niveau 10, p.11

 

Elèves de 16 ans :

 L’élève doit chérir l’importance, dans la vie de la nation, du Djihad et de la mort au combat...

Demander à un groupe d’élèves de préparer des exposés sur les thèmes suivants :

Souhaitez la mort en (martyrs) et vous recevrez la vie.

Livre du maître. Culture islamique, niveau 11, p.149-150

 

Leçon n°2 : L’importance du Djihad dans la vie musulmane.

Objectifs :

L’élève doit expliciter la nécessité du Djihad afin de protéger les Musulmans et de préserver leur religion

Il doit définir les méthodes pour la diffusion de l’islam dans la population

Il doit énoncer le rôle du Djihad dans l’obtention de la gloire et de la victoire pour la nation et de l’honneur pour les martyrs

Il doit énoncer l’importance de l’esprit du Djihad pour renforcer la nation

Livre du maître. Culture islamique, niveau 11, p. 157

 

L’élève doit être capable de :

Décrire les efforts de Saladin pour libérer Jérusalem de la conquête des croisés

Etablir un parallèle entre la situation de Jérusalem durant l’invasion des Croisés et aujourd’hui

 

Leçon n°7. Le Djihad

La résistance musulmane face à l’invasion sioniste

Objectifs :

Présenter la position musulmane qui refuse la conquête de la Palestine par le sionisme.
 Etre certain que le Djihad est le moyen de libérer la Palestine de la conquête sioniste

Chérir les combattants du Djihad et les martyrs dont le sang a été répandu sur la terre de Jérusalem.

 

Valeurs et orientations :

Détester le comportement perfide des impérialistes et des sionistes qui ont causé le vol de la Palestine et l’expulsion de son peuple.

Respecter l’effort accompli pour libérer la Palestine de la conquête sioniste.

Croire que la Palestine tout entière est une terre musulmane qui doit être protégée et libérée.

Adopter les positions sur le Djihad des penseurs religieux et des dirigeants (militaires) dans la lutte contre l’occupation sioniste.

Livre du maître. Culture islamiste, niveau11,p.168

 

Elèves de 17 ans:

 Objectifs :

(L’élève doit) faire le lien entre la cupidité des Juifs dans les pays musulmans et leur haine envers la foi islamique.

Livre du maître.Culture islamique, niveau 12,p.160-180

 

(L’élève) doit retenir les idées générales suivantes :

Le sionisme est un mouvement raciste et agresseur.

La supériorité raciale est l’essence du sionisme et du facisme-nazisme.

(L’élève) doit comprendre l’influence négative du sionisme sur la renaissance arabe et le progrès.

Livre du maître. Histoire contemporaine des Arabes et du monde, niveau12,p.12

 

----------------------------------------

 

Les nouveaux manuels :

« En septembre 2000, le ministère palestinien de l’éducation a fait paraître 14 nouveaux manuels destinés à deux classes : le premier niveau (élèves de 6 ans) et le sixième niveau (élèves de 11 ans)....

... Les chercheurs du CMIP enregistrent « quelques changements » dans les nouveaux manuels. Ainsi on n’y trouve plus certains « appels à la destruction d’Israël » ni « certaines références ouvertement antisémites, consistant à définir les Juifs comme des « traîtres » ou comme « l’ennemi malfaisant ». Mais, écrivent-ils « l’aspiration à la destruction d’israël est simplement passée du mode explicite au mode implicite ».

 

La géographie que l’on enseigne aux petits palestiniens ignore toujours le mot « Israël » et les listes de localités palestiniennes comprennent des villes situées au coeur du territoire israélien (Haïfa, Bershéva, Jaffa etc...) Quant aux cartes politiques représentant la « Palestine conquise » elles continuent d’englober la totalité du territoire israélien.

On relève cependant dans ces nouveaux livres deux mentions « positives » des Juifs (de telles mentions, rappelons-le, sont entièrement absentes des autres manuels palestiniens).
La première est, dans une Histoire des Arabes et des Musulmans, pour les élèves de 11 ans, le rappel (p.25) de l’obligation de « respecter la religion, les biens et le mode de vie des « peuples du Livre »... mais cette injonction figure juste après la page où les élèves sont incités à « une comparaison des Musulmans et des Juifs du point de vue du respect des engagements et des contrats » p.24. Cette comparaison devant être effectuée à la lumière d’un passage du Coran qui accuse les Juifs de trahir leurs engagements.

 

La deuxième mention « positive » des Juifs apparaît dans le même manuel :  c’est l’évocation p.134 du calife Al-Mamoun qui « respectait les érudits juifs et chrétiens et les recevait avec de grands honneurs, en raison de leur parfaite maïtrise de la langue arabe et de leur connaissance de  la langue et de la culture des Grecs ».

Cependant, là aussi, les élèves palestiniens ont été prévenus contre les Juifs : une page auparavant p.133, on leur indique que le Prophète a ordonné à son secrétaire personnel « d’étudier la langue des Juifs, afin de se protéger de leurs tromperies ».

 

... Enfin le rapport du CMIP signale qu’un livre de lecture, Notre pays, la Palestine de Moustafa Al-Debaa, a fait cette année son entrée au programme. Ecrit en 1947, il est dédié à « ceux qui combattent pour expulser l’ennemi de notre pays »....

 

Sur la page de titre du tome premier de Notre pays, la Palestine, un bandeau affirme :

« Il n’y a pas d’autre alternative que de détruire Israël » ...

A l’inverse les manuels scolaires israéliens ne mobilisent ni vers la guerre ni vers la violence.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 L’appel au Jihad de nombreuses déclarations arabes:

 

Puisqu'A.Mazen, est le digne héritier de Y.'Arafat, voyons ce que celui-ci a légué: Un communiqué ISRANET* du vendredi, 28 décembre, 2001 reprenait le discours du fondateur de l'O.L.P, que certains ont pu voir à la télévision: N.B vous apprécierez comme moi sans doute, la volonté juive de vouloirr judaïser!!! Jérusalem Il précise quand même, OUF! que ce n'est QUE le troisième lieu saint de l'islam. De nouveau on voit associés chrétiens et musulmans, les Juifs sont chassés de l'Histoire... on se demande donc comment le Temple a été construit et que Jérusalem est devenue la ville si convoitée par les uns et les autres. Une opération du saint esprit sans doute!


Discours aux Jérusalemites (Ramallah, le 18 décembre, 2001):

« Je vous le dis, nous sommes maintenant à une étape historique… vous défendez la première direction de la prière, le troisième lieu saint de l’Islam, le lieu de naissance du Messie, votre résolution est de la plus grande importance non seulement pour la Palestine et la nation arabe, mais aussi pour tous les chrétiens et les musulmans du monde… »

 

« O frères, il y a une conspiration pour judaïser Jérusalem, et c’est pourquoi je vous le dis, ô mes compagnons de route, vous êtes sur la ligne de feu de cette bataille… »

 

 Montrant du doigt une petite fille, Arafat poursuit: « Cette petite mignonne est la première de nos soldats, nous affrontons une conspiration pour judaïser Jérusalem, mais tant que vous serez à l’avant-scène de cette terre de première ligne, personne ne pourra lui faire de tort… c’est la nation de géants (les Palestiniens) qui, si Allah le veut, imposera sa position ».

 

« Un de nos louveteaux ou une de nos fleurs brandira, si Allah le veut, le drapeau de la Palestine au-dessus des murs de Jérusalem, de ses églises et de ses mosquées, qu’on ne le veuille ou non, et celui qui s’y oppose peut boire l’eau de la Mer Morte ».

 

« J’en appelle à mes bien-aimés à Jérusalem: 'Plus de détermination, plus de force, plus de résolution. Et si Allah le veut, nous prierons dans la Mosquée Al-Aqsa et dans l’Église du Saint Sépulcre».

 

« Je dis ces choses pour qu’elles soient entendues dans le monde entier, la nation de géants défendra cette terre sainte avec son sang, ses âmes, sa propriété et tout ce qu’elle possède. »

________________________________________________________________________________

*(Extraits tirés de Recent Statements by Yasser Arafat, Special Dispatch - PA,
December 20, 2001, No. 317, Middle East Media Research Institute. Traduit par David Ouellette, un chercheur associé de l’Institut canadien de recherches sur le Judaïsme.)

_________________________________________________________________________________

Et encore, extrait de " Modia. org le 27.10.05

"Pas de point final à la question palestinienne, tant que même un seul arpent de la terre de la Palestine est sous les bottes des Sionistes." C'est ce qu'a déclaré, mercredi, le Président Ahmadinejad à la tribune de la Conférence "Le monde sans le Sionisme".

 Il y a, maintenant, six décennies que la Palestine se trouve sous le joug d'une entité illégitime, qui n'a lésiné sur rien, pour réprimer les véritables habitants de cette terre, au front de laquelle brille le dôme en or de la mosquée d'Al-Aqsa. Six décennies ponctuées d'usurpation, centimètre par centimètre, de la Palestine, de répression impitoyable de son peuple, par la machine de guerre infernale et la politique politicienne, des plus hypocrites, d'un régime illégitime aux mille tentacules, qui, fort de la bénédiction américaine, se comporte avec le grand cynisme qui le caractérise, sur l'échiquier international. Et s'il a, enfin, cédé, tout récemment, la ville de Gaza, c'était sous la pression des combats sans merci du peuple palestinien. Mais il n'a pas, pour autant, hésité à user et à abuser de cette démarche, pour en faire un prétexte, qui lui permettrait de  légitimer sa domination sur la Palestine.

Dans un paysage si sombre, il y a bon nombre de gouvernements du Moyen-Orient et de leurs politiciens, dont le soutien aux Palestiniens ne dépasse jamais le verbe, prenant bien soin de ne jamais passer à l'acte, Palestiniens, qui  attendent, depuis deux décennies, la mise en place d'un Etat indépendant palestinien, dans la Bande de Gaza, pour pouvoir, enfin, reconnaître, sans trop mauvaise conscience, le régime sioniste, scellant ainsi, comme l'a judicieusement souligné le Président Ahmadinejad,  le document de la capitulation et de l'échec du monde de l'Islam. Victime d'une double tyrannie historique, le peuple palestinien a été, durement, réprimé, dès qu'il a élevé la voix, pour réclamer ses droits, aussi légitimes que fondamentaux. Il n'aura, donc, d'autre option que de lutter, jusqu'à la libération de sa patrie du joug de ce régime terroriste, qui ose donner le qualificatif de terroriste aux jeunes combattants palestiniens, qui n'aspirent qu'à l'émancipation de leur peuple et à effacer, à jamais, cette tyrannie, qui stigmatise la terre de la Palestine, une lutte, qui sera auréolée de victoire, si c'est l'Islam qui la guide".

 

 

 

 

 

CONSEQUENCES :

 Destruction de l’Histoire juive, un  capital  mondial !

photos à venir

 

 

  le Tombeau de Joseph :  destruction  en direct, devant caméras !

  

Un petit coup de peinture et... « un nouveau lieu de l’islam est né »  Silence du monde ! Mais lorsqu’un Juif  marche sur l’Esplanade du Temple cela devient provocation et prétexte à une intifada de plusieurs années, des milliers de blessés et morts.  Vous avez dit...

 


                                                                         « deux poids, deux mesures » ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Yehudit
commenter cet article

commentaires

Sonia 12/10/2011 14:26



Bonjour Judith , peux tu mettre un bouton pour Face Book ? Cet article et beaucoup des autres méritent d'être connu par beaucoup de
monde !


 


Rien n'est plus néfaste que la haine distillé en permanence aux enfants , le futur de chaque peuple . Si on pense que ces organisations soit
disant pour la paix financent , que les imprimeries au moins pour grande partie impriment ces livres en Europe , alors on peut se poser la question quel sens la mot paix a encore pour eux . Sans
encore parler de antisémitisme pur , dur et  nauséabonde, car la les parallèles entre les livres d'école au temps de Hitler en Allemagne sautent aux yeux . Et pourtant , la monde entier
a condamné . Les mots - jamais ça - sonnent douloureusement dans mes oreilles , car oublié , bafouée en permanence .



Présentation

  • : Le blog de israel-de-tout-mon-coeur
  • : ISRAEL... combien ces quelques mots renferment d'amour en moi, de passion, de nostalgie, de révoltes aussi! Combien je souffre de voir ce si petit pays aussi vilipendé, critiqué, si incompris, si mal connu. Combien je me révolte de me sentir impuissante à modifier toute cette désinformation. Ici, pour moi, pour ceux qui y jetteront un oeil, je veux crier ma colère, je veux dire mon admiration, je veux parler en toute liberté, informer, établir une passerelle Yehudit
  • Contact

Profil

  • Yehudit
  • Une amoureuse d’Israël, de la Thorah, et de notre peuple: combien ces mots renferment d'amour, de passion, de nostalgie, de révoltes de voir ce petit pays vilipendé, critiqué, mal connu.Je veux crier ma colère, mon admiration, parler en toute liberté, informer, établir une passerelle Yehudit

Recherche