Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 10:27

Il n'y a pas de "peuple palestinien" ( commençons donc par utiliser les termes adéquats) la palestine n'existant pas, et n'étant que VIRTUELLE, mais des arabes qui ne supportent pas de voir les anciens dhimmis s'être relevés, et qui non seulement leur tiennent tête, mais ont transformé de manière magistrale ce pays, qu'ils avaient laissés en jachère lorsqu'ils en étaient les conquérants.
Rappelons le, il n'y avait rien sur la terre d'Israël lorsque les Juifs y sont revenus (malgré qu'un nombre non négligeable d'Hébreux s'y soient maintenus contre vents et marées).

Le terme palestinien impliquaient les Juifs comme les arabes qui s'y trouvaient lors du mandat britannique.

La prétendue palestine "HISTORIQUE" n'a jamais existé.

Rappelons le: le terme de palestine a été décrété par les Romains, voulant déjudaïser le royaume de David et Salomon, lors de leur occupation.

Terme repris par les ottomans, lors de leur occupation également, puis par les britanniques, lors de leur colonisation du mandat britannique.

 

Comme nous pouvons le constater tous étaient des conquérants et leur occupation de la terre juive, de même que par les arabes, n'a entraîné que spoliation, meurtre de masse, abandon de la terre.

Seul le peuple juif a fait fructifier cette terre, refleurir le désert, et permis à toutes les religions de s'auto gérer librement et d'avoir accès à leurs lieux saints, alors même que ces conquérants, barbares, avaient tout fait pour éteindre la flamme du judaïsme. Mais la foi des Juifs est éternelle et la lumière de leur ville sainte YERUSHALAIM, Jérusalem,  capitale indivisible de l'état d'Israël, rayonne de nouveau.

Pour faire la paix il faut être deux et les  arabes qui réclament, tous autant qu'ils sont: hamas, fatah, hezbollah, Iran, Syrie, etc... notre extermination, ne la veulent pas.

Ils le crient sur tous les tons, comme Hitler le faisait. Il serait temps que nous l'entendions, nous avons vu le résultat pour ceux qui ont fait la sourde oreille.

Cessons de rêver à une paix qui pour l'instant est une utopie. Si paix il y a, un jour, ce ne sera que parce que nous l'aurons imposée par la force.  

Je déplore que nos ennemis nous force à penser utiliser la violence qu'entraîne toute guerre, car notre culture n’est pas une culture de haine, mais si on nous agresse jour après jour, si on clame à tous vents notre extermination, alors il nous faudra laisser tomber nos scrupules humanitaires, face à des êtres qui n’en ont aucun et régler le problème UN FOIS POUR TOUTES.

Nos adversaires possèdent de plus en plus d’armes lourdes et sophistiquées, auxquelles malgré l’inventivité de nos techniciens, il devient de plus en plus difficile (et coûteux) de pallier et  répondre.

Il nous faut ne plus tenir compte d’un occident complaisant et retrouver la fierté de nos aïeux : les HEBREUX.

Nous sommes à la période de la fête des Lumières, Hanouka, où la lumière l’emporte sur l’obscurité.

Nos ancêtres ont combattu durement, et vaincu, suivons leur exemple.

 Nous n’avons pas le choix hélas

 

L'idéal serait que les arabes comprennent que nous ne sommes pas leurs ennemis, qu'une collaboration entre nous serait fructueuse pour tous. Mais cela n'est pas prêt d'arriver, tout simplement parce que les adultes enseignent la haine du Juif, à leurs enfants, dès qu'ils commencent à parler, et que c'est écrit dans le Coran. Hélas ils ne lisent pas qu'il y est également écrit, que les Hébreux retrouveront un jour la terre qui leur a été promise.

Ils ne retiennent que ce qui alimente, haine, violence, barbarie.

 

Le fatah a essayé, à l'identique de la trans-jordanie, lorsqu'elle s'est auto-proclamée Jordanie, de forcer la porte, en faisant reconnaître "la palestine" comme "état" membre, observateur à l'ONU, à l'identique du Vatican, dit-on... mais juste un petit problème: le Vatican, existe, la palestine n'existe pas.

Comment peut-on reconnaître état observateur, une entité qui n'est pas un état.

Par quel tour de passe-passe?

Hélas, ce tour a été entériné par la majorité des états, complaisants car en état avancé de dhimmitude, sauf la Tchécoslovaquie, (grâce leur soit rendue pour leur courage, unique, dans TOUTE l'Europe).
MAIS comme  on ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre,  ce faisant, le fatah a fait fi des accords d'Oslo qu'il a, lui-même, ainsi révoqués.

Mais de ce petit détail, personne ne se soucie.

On peut se demander quelle est donc la valeur d'accords, que l'on peut rejeter d'une pitchenette et l'Europe, complice, elle qui devait veiller au respect de ces accords, devrait sérieusement se poser la question.
Pourquoi dans ce cas s'élève-t-elle, une fois de plus, d'un seul homme, contre l'appel à la construction de 3000 logements en Judée Samarie puisqu' IL N'Y A PLUS D'ACCORDS D'OSLO

Pourquoi Israël devrait être la seule à devoir s'y conformer alors que les autres les bafouent allégrement!

Toujours deux poids deux mesures!

MAIS de quoi se mêle donc cette Europe qui a déjà dépecé notre minuscule pays, lors de son occupation coloniale.

Nous nous permettons de rappeler, courtoisement mais fermement, à cette Europe, décidément amnésique, qui manipule décrets et lois, à son aise, suivant ses intérêts mercantiles (alors que pour Israël il en va de sa survie, de la vie de 6 millions de Juifs, le même nombre que les Juifs assassinés durant la Shoah! essayant, dans des conditions de guerre permanente, de redonner vie à leur pays rendu exangue par les différents conquérants)  que l'époque coloniale est terminée, caduque, et poliment nous la prions de se mêler de ses oignons.

Ce serait déjà un immense cadeau qu'elle nous ferait! On n'en demande pas plus!

Y.B

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yehudit
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de israel-de-tout-mon-coeur
  • : ISRAEL... combien ces quelques mots renferment d'amour en moi, de passion, de nostalgie, de révoltes aussi! Combien je souffre de voir ce si petit pays aussi vilipendé, critiqué, si incompris, si mal connu. Combien je me révolte de me sentir impuissante à modifier toute cette désinformation. Ici, pour moi, pour ceux qui y jetteront un oeil, je veux crier ma colère, je veux dire mon admiration, je veux parler en toute liberté, informer, établir une passerelle Yehudit
  • Contact

Profil

  • Yehudit
  • Une amoureuse d’Israël, de la Thorah, et de notre peuple: combien ces mots renferment d'amour, de passion, de nostalgie, de révoltes de voir ce petit pays vilipendé, critiqué, mal connu.Je veux crier ma colère, mon admiration, parler en toute liberté, informer, établir une passerelle Yehudit

Recherche