Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 21:53

Cette lettre collective, / pétition a été écrite le 14 décembre 2003 ... elle est toujours d'actualité!

 

R A P P E L

 

 

"Ainsi Israël, minuscule pays, seule démocratie du Moyen-Orient, au milieu d’une marée humaine qui n’en finit pas d’appeler à sa destruction, serait le seul n’ayant pas droit à la légitime défense, et les Juifs, seuls contraints à ne pouvoir se rendre à leurs lieux de culte, leurs centres communautaires, leurs écoles, en toute sécurité !

 

Ces pelés, ces galeux, seraient de nouveau responsables de tous les maux …Israël, petit peuple régulièrement décimé au cours des millénaires, de moins de 5 millions d’habitants (le peuple juif ne dépassant pas les 13 millions dans son ensemble), n’aurait définitivement qu’un droit dit " de retenue ", sous peine d’être désigné comme le Goliath des Temps Modernes, " conquérant et dominateur… "

Mais le peuple Juif, épris de liberté, de paix, qui a donné au monde les 10 premiers commandements, fondement de la civilisation, sur les 613 qui lui incombent, a accepté la peau de chagrin au dessin biscornu et indéfendable, octroyé " généreusement " par les puissances coloniales qui l’occupaient…et intrôné la seule démocratie de la région,

Mais Israël, qui n’en finit pas de survivre, après plus de 2000 ans de continuelles tentatives d’extermination de son peuple et de sa Thorah, est de retour sur sa terre ancestrale dont on tente toujours de le délégitimer, jusqu’à le déposséder du nom de son véritable berceau la Judée-Samarie, Yehouda ve Shomron, " pièce d’identité " dont découle son nom, Juif, Youd ou Yehoud, pourtant connu des arabes et des européens par la " grâce " des nazis, qu’au gré de fantaisies oratoires nous entendons définie en tant que Cisjordanie, " territoires occupés ", oubliant que la Trans-jordanie a attaqué, conquis et annexé la Judée-samarie, y compris Jérusalem-Est, construisant écuries et latrines devant le kotel, (mur des lamentations - appellation donnée par les britanniques illustrant le désespoir des Juifs) sans que le monde bien-pensant ne se soulève, mais ce même monde, est outré que Y.Arafat, musulman, ne puisse assister à la messe de Noël, à Bethléem (nom hébreu signifiant maison du pain),

Des écrivains français, l’Empereur Napoléon …reconnaissaient aux Juifs leur pérennité sur la terre des Rois d’Israël dont Jérusalem a toujours été la capitale, quand vous, vous déniez et laissez dénier sa légitime existence.

Ainsi l’expression " rendre " les territoires " occupés ", ne pourrait sous-entendre qu’aux occupants précédents …mais lesquels ? et des " occupants " auraient-ils moins de droits que d’autres.. si Israël l’est !
Cet " occupant " a au moins le mérite de permettre l’accès de toutes les religions à leurs lieux saints, restaurés ou reconstruits, avoir redonné à Jérusalem enfin retrouvée, une partie de sa splendeur passée…d’apporter aux autres habitants, non Juifs, de la région, une modernité qu’ils ne connaissaient pas, l’exemple d’une vraie démocratie, du labeur, d’une véritable instruction, un pays où ils peuvent venir travailler, quand ce n’est pas pour s’y faire exploser, quand les pays arabes voisins les tiennent écartés bien qu’Arabes, de mêmes culture et religion, et enfin la possibilité d’avoir leur propre état que leur propre chef leur refuse.

Nous accusons ceux si prompts à manipuler la vérité de ne pas s’élever contre l’usage réservé aux deniers versés pour l’éducation des enfants palestiniens, passant dans les poches de M.Arafat (et ses proches) qui maintient son peuple " bien-aimé " dans des bidonvilles crasseux, que des enfants sont placés en première ligne afin d’attendrir les bonnes âmes du monde qui en oublient que derrière ces enfants, endoctrinés, se tiennent des adultes lucides, responsables de leurs actes et de la vie de leurs enfants " dressés " au martyr sacrifiés à bon compte.
Où sont les défenseurs des droits de l’enfant ? Que ne défilent-ils pas, outrés de l’utilisation de ces enfants à l’esprit embrumé par la haine de l’autre, du Juif, de ces bébés affublés d’un keffieh, d’un uniforme, psalmodiant des appels à la djihad.

Ne nous parlez pas de leur désespoir, prétexte facile qui justifierait ces kamikazes ! A ce sujet nous aurions trop à dire ! Pourtant nous n’avons pas mis à feu et à sang cette vieille Europe coupable d’avoir spolié, martyrisé, exterminé, des millions des nôtres.

Nous qui n’éduquons pas nos enfants pour un martyr pervers, n’acceptons plus que leur sang soit encore et toujours sacrifié à des intérêts ambigus.

Israël et tout le peuple juif, veulent la paix et ont le droit de vivre.

Nous ne vous demandons pas de nous aimer ni de prendre fait et cause pour Israël, mais de respecter les règles d’une information objective, dans un pays qui se veut démocratique.

A la France qui s’obstine à excuser, minimiser les actes d’antisémitisme, comme en Israël les actes de terrorisme, nous disons : depuis la renaissance de l’Etat Juif, les Etats arabes ne cessent de crier à notre extermination, mais VOUS ne réagissez que, lorsque se défendant, Israël parvenait aux portes des capitales arabes, allant jusqu’à édicter une résolution interdisant toute conquête de territoires par la force armée !
Belle résolution !

Que n’a-t-elle été créée lorsque la Transjordanie envahissant la Judée-samarie, l’annexait ainsi que la capitale des rois d’Israël, lorsque les armées du monde arabe se ruait à la curée, lorsque leurs radios dégoulinaient d’appels au meurtre, au viol, des Juifs…..

Que n’avez-vous édicté une résolution interdisant l’invasion d’un pays en prière comme lors de la guerre de guerre de Kippour,

Que ne vous soulevez-vous pas, saisis d’une vertueuse indignation devant des synagogues à nouveau profanées, des rouleaux de la Thorah brûlés, des enfants Juifs, à nouveau molestés, injuriés, menacés…parce que Juifs… dans la patrie des Droits de l’Homme et que, ô dérision à ces actes, sont apposés à la porte des écoles des plaques de rappel à l’extermination d’enfants - parce qu’ils étaient Juifs !

Quel manque de respect, envers les souffrances, les droits légitimes des Juifs , ni sous-hommes, ni dhimmis !

Vous ne descendez dans les rues que pour défendre les Palestiniens dont le chef Yasser Arafat ne cesse d’appeler au djihad, à la destruction d’Israël et refuse, LUI et lui seul, l’état que lui offrait Ehud Barak.
Vous qui donnez un hiatus au terrorisme, déroulez un tapis rouge aux dictatures,
Où étiez-vous lors du dépeçage de deux soldats israéliens égarés à Ramallah, lors de la conférence de Durban, ou quand l’accusation de crimes rituels, prétexte à tant de pogroms est reprise dans les journaux arabes, avec des appels à la djihad contre les Juifs du monde entier ?
Où étiez-vous lors de Septembre noir, lors du rejet et du massacre des palestiniens par les pays arabes.
Où êtes-vous quand Israël est en danger, taxé de peuple fier et dominateur quand il " ose " se défendre ?
Jusqu’à quand votre laxisme ou votre complicité ? Nous sommes en droit de nous poser la question, sans paranoïa, devant le délire qui nous entoure.

Assez de complaisance, de désinformation, du choix d’un vocabulaire partisan attisant les braises de la guerre, de l’antisémitisme, à coups de déclarations unilatéralement humanitaires ! Que se passera-t-il s’il y a mort d’homme en " douce France ", mort d’un Juif ? Cela sera une ou des morts trop tard.

Votre grave irresponsabilité, votre inconscience sont impardonnables.
Vous ne pourrez dire " que vous ne saviez pas ! "

Vous ne pouvez tous être ignorants ou amnésiques, mais comment parler à une société malade, en perte de ses valeurs, qui attribue à autrui sa propre " peste ", voudrait transformer la victime en bourreau pour mieux se dédouaner de ses propres crimes !
" Bouffer du Juif " étant un classique dont l’édition n’est jamais épuisée, c’est à nous de veiller que cela ne se reproduise plus quels que soient les intérêts des nations et

Si les Juifs de France doivent partir, dans " ce petit pays merdique " qui offre au monde tant de réalisations médicales et scientifiques, ils le feront non pour de l’argent, mais parce qu’une fois encore, ils ne se sentiront pas en sécurité dans la patrie des droits de l’Homme ! … "

 

Depuis cette lettre il y a eu mort d'hommes  et l'hypocrisie est à son comble. Les médias, les hommes politiques font ... semblant de ne pas comprendre, de ne pas être responsables.  Alors je le dis HAUT et CLAIR : il est temps de faire nos valises.
Dans quelques jours nous célèbrerons Pessah.

Dans quelques jours nous finirons le seder par ces mots "L'an prochain à Jérusalem," Ha chana ha ba be YERUSHALAIM

Certains répètent mécaniquement cette phrase, il est temps que ce ne soit pas une formule creuse, vidée de son sens.

La vie n'est pas facile en Israël certes, mais nous serons libres, et retrouverons la fierté que la diaspora est de nouveau en train de nous enlever, nous n'aurons plus à cacher nos kippas, dissimuler nos meguen David, sous nos pulls. Nous ne subirons plus le matraquage de la désinformation,

 

                                                                    NOUS REDEVIENDRONS DES HEBREUX !

Partager cet article

Repost 0
Published by Yehudit
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de israel-de-tout-mon-coeur
  • : ISRAEL... combien ces quelques mots renferment d'amour en moi, de passion, de nostalgie, de révoltes aussi! Combien je souffre de voir ce si petit pays aussi vilipendé, critiqué, si incompris, si mal connu. Combien je me révolte de me sentir impuissante à modifier toute cette désinformation. Ici, pour moi, pour ceux qui y jetteront un oeil, je veux crier ma colère, je veux dire mon admiration, je veux parler en toute liberté, informer, établir une passerelle Yehudit
  • Contact

Profil

  • Yehudit
  • Une amoureuse d’Israël, de la Thorah, et de notre peuple: combien ces mots renferment d'amour, de passion, de nostalgie, de révoltes de voir ce petit pays vilipendé, critiqué, mal connu.Je veux crier ma colère, mon admiration, parler en toute liberté, informer, établir une passerelle Yehudit

Recherche